Nous sommes tous UN

Soyons nous-mêmes

Archive pour mai, 2007

Histoire de la parole et des 3 passoires

Posté : 19 mai, 2007 @ 8:14 dans ma sante | 1 commentaire »

 

rad2c772.gif

 

 

Petite histoire de la parole et des 3 passoires

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute

opinion de la sagesse. Quelqu’un vient un jour trouver

le grand philosophe et lui dit :

« Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami?

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j’aimerais

te faire passer un test, celui des 3 passoires :

- Les 3 passoires?

Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes

sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre

le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle

le test des 3 passoires.

La première passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

- Non. J’en ai simplement entendu parler…

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.

Essayons de filtrer autrement en utilisant

une deuxième passoire, celle de la bonté.

Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?

- Ah non ! Au contraire.

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui

et tu n’es même pas certain si elles sont vraies.

Tu peux peut-être encore passer le test,

car il reste une passoire, celle de l’utilité.

Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Non. Pas vraiment.

Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter

n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? »

Socrate

rada725d.gif

 

 

 

 

Guérir les émotions discordantes

Posté : 13 mai, 2007 @ 3:44 dans citations, ma sante | Pas de commentaires »

 

rad2030e.gif

 

 

Guérir les émotions discordantes

dans la tradition Tsalagi (Cherokee) on dit que « tout est bien ». dans l’idée de maladie se trouve le remède. Chaque système d’organe entretient l’équilibre en bougeant en harmonie avec un son fixe, un son de santé optimale. Ce son peut être déformé par la pensée, la parole ou l’action impropre , et peut être restauré par les formules sonores et les herbes appropriées. Bien des maladies résultent d’émotions discordantes qui peuvent être amenées à résolution par certains exercices en vue de remettre en harmonie des patterns de pensée et d’action. La maladie se manifeste lorsque les gens ont oublié leur santé, lorsque des patterns de relation ou d’action ont obstrué le courant d’amour dans leur cœur.

Libérer son énergie et retrouver son équilibre à partir d’un état de maladie a été expérimenté de nombreuses manières par les Tsalagi.Il vaut mieux penser « guérir » que « libérer ».La guérison transforme la discorde en harmonie qui est la source.

On peut libérer l’énergie, mais laisser intacte la pensée de semence discordante.On peut passer des années en thérapie à crier, pleurer, a descendre de plus en plus dans son histoire , et ne pas se guérir du pattern de la pensée incorrecte. Lorsqu’on se concentre sur la douleur, sans invoquer la volonté de transmuter une situation pénible en pattern constructif, alors le pattern douloureux se répétera continuellement. La pensée est portée par le souffle.Le souffle nourrit la chair et les os.En s’accordant au courant de la respiration on est à même d’écarter tout voile d’obscurité et de transformer les patterns de confusion.

Dhyani Ywahoo

Traditions et enseignements des indiens Cherokee

Extrait de « sagesse Amérindienne »

 

barreinter.gif

 

Etre présent dans l’instant

Posté : 13 mai, 2007 @ 3:07 dans citations | Pas de commentaires »

rad0a6ef.gif

 

Engendrer l’esprit de paix , être présent dans l’instant

Etre présent dans l’instant, cela signifie reconnaître toute énergie que l’on ressent et l’amener à sa résolution, en appelant l’équilibre.

Lorsqu’il y a de la colère ou de la frustration en vous ou autour de vous, au lieu de vous concentrer sur la colère, concentrez vous sur la semence de la compassion, concentrez vous sur l’amour et la résolution.

La forme de pensée de résolution établit un champ de résonance qui permet à l’esprit de percevoir des moyens de résolution. Ceci est la résolution complémentaire , qui consiste à apaiser le conflit et la discorde, afin de révéler l’harmonie.

Au fond de nos cœurs brille un feu . Il s’étend en spirale, prend de l’expansion, remplit le corps d’une chaleur et d’un sentiment de grande paix. Le corps est rempli de lumière. L’œil intérieur devient plus clair. Le sage cultive des pensées nourrissantes. Ne vous attachez pas au courant de la peur, de la colère ou du doute.

La transformation commence en chaque personne. Par le réveil du feu sacré de la sagesse dans notre cœur, nous pouvons émettre une grande lumière, soulever un grand bouclier de renouveau autour de cette planète.

Réveiller le feu de la sagesse dans son cœur, c’est percevoir les choses, telles qu’elles sont et tisser une vie de beauté.

 

Dhyani Ywahoo

Traditions et enseignements des indiens Cherokee

Extrait de « sagesse Amérindienne »

rad16ceb.gif 

Si j’étais un pur esprit

Posté : 13 mai, 2007 @ 2:50 dans Petites Histoires | 2 commentaires »

d600ecfc.gif

Si j’étais un pur esprit

Je prendrais la forme d’un sourire, et j’irais me poser sur les lèvres de quelqu’un qui est triste. Je prendrai le son d’un rire, et j’irais le faire éclater au milieu d’une table d’amis. Je prendrai la saveur d’un baiser, et j’irais me cacher tout au fond du cœur des amoureux. J’irais voir les gens compliqués, je monterais par l’échelle jusqu’au subconscient du 3ème étage, et je leur chuchoterais : « profite de la vie ! elle est trop courte pour la vivre à moitié . C’est aujourd’hui que tu dois être heureux. Ici et maintenant. »

Et ça leur résonnerait dans la tête encore et encore. Et moi, je dévérouillerais les portes, je les aiderais à délabyrinther pour pas qu’ils s’enferment à l’intérieur d’eux-mêmes, je secouerais le p’tit bonhomme ou la p’tite bonne femme qui dort tout au fond d’eux, je leur apprendrais à oublier les problèmes qu’ils s’inventent, je les inviterais à regarder la lumière pour pas qu’ils restent tout seuls dans le noir

J’arriverai à leur faire briller les yeux. La vie, ils voudront la croquer comme une pomme, mais il faudra qu’ils montent tout au sommet de la montagne pour trouver sa pleine saveur.

Extrait de « Jade et les sacrés mystères de la vie »

François Garagnon

 

rad07473.gifrad07473.gifrad07473.gif

12345
 

alcool et consequences |
aide aux personnes difficultés |
La Drépanocytose |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bien se soigner
| idchute
| la prévention cardiovasculaire